Mme Lolita Čigāne présidera la Commission parlementaire des Affaires européennes

(11.11.2014.)

Lors de la première réunion de la Commission, Mme Čigāne a été élue présidente de la Commission des Affaires européennes.

Mme Čigāne a été réélue aux dernières élections sur la liste du parti “UNITÉ.

Au cours des deux législatures antérieures, Mme Čigāne avait été secrétaire de la Commission de l’administration publique et des collectivités locales et avait travaillé au sein de la Commission des dépenses publiques et de révision ainsi que de plusieurs sous-commissions. Pendant la 11e Saeima elle avait également été membre de la Commission des Affaires européennes, de la Commission du budget et des finances, ainsi que de la Commission des mandats, d’éthique et des demandes. Pendant la 10e Saeima Mme Čigāne avait été représentante suppléante de la délégation lettonne auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe; pendant de la 11e législature: représentante permanente de ladite délégation. Mme Čigāne avait été secrétaire parlementaire du Ministère des finances auprès de la 11e Saeima.  

M. Armands Krauze (ZZS) a été élu adjoint du président de Commission; M. Aleksandrs Kiršteins (VL-TB/LNNK), secrétaire de Commission.

Au sein de la Commission des Affaires européennes vont également travailler les députés suivants: Guntis Belēvičs (ZZS), Sergejs Dolgopolovs (SASKAŅA), Ojārs Ēriks Kalniņš (VIENOTĪBA), Nellija Kleinberga (LRA), Ivans Klementjevs (SASKAŅA), Rihards Kols (VL-TB/LNNK), Atis Lejiņš (VIENOTĪBA), Regīna Ločmele-Luņova (SASKAŅA), Romāns Mežeckis (NSL), Igors Pimenovs (SASKAŅA), Edgars Putra (ZZS), Jūlija Stepaņenko (SASKAŅA), Kārlis Šadurskis (VIENOTĪBA), Edvīns Šnore (VL-TB/LNNK).

La Commission a pour mission d’examiner et d’approuver les positions nationales élaborées par le gouvernement avant qu’elles soient considérées au sein du Conseil de l’UE.

Avant de se rendre au Conseil de l’UE, le ministre compétent est tenu de présenter à la Commission la position gouvernementale sur les décisions importantes. Au Conseil de l’UE, le ministre n’est mandaté d’exprimer le point de vue national qu’après avoir obtenu l’approbation de la part de la Commission.

Le volume de travail de la Commission va accroitre au cours de la Présidence lettonne du Conseil de l’UE; parallèlement à l’approbation des positions nationales, elle devra approuver des mandats de la présidence et s’impliquer activement dans l’organisation des conférences de la dimension parlementaire.

Conformément au Règlement de la Saeima, 16 commissions parlementaires permanentes ont été créées.

Les commissions parlementaires travaillent dans des domaines divers; elles préparent les dossiers à examiner lors des séances plénières. Conformément aux décisions de la Saeima, les commissions examinent les projets et propositions de lois, ainsi que les requêtes spécifiques. Elles sont aussi chargées du contrôle parlementaire du pouvoir exécutif.

Un député ne peut être membre que de deux commissions et trois sous-commissions au maximum. Un député ne peut être président que d’une seule commission.

 


Service de presse de la Saeima  

Pirmdien, 26.oktobrī
13:50  Saeimas Prezidija sēde