Communiqués de presse

L’adjointe de la Présidente de la Saeima: l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe doit être gardienne la démocratie
“Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contribuer à la victoire de la justice sur la Russie dans sa guerre lancée contre l’Ukraine. La Russie doit être tenue responsable des atrocités qu’elle a commises. Afin de rétablir la justice et mettre fin à l’impunité, les avoirs russes gelés doivent être réorientés vers la reconstruction de l’Ukraine. Le retour des enfants ukrainiens enlevés par la Russie est une question fondamentale“, a affirmé Mme Zanda Kalniņa-Lukaševica, adjointe de la Présidente de la Saeima, cheffe de la délégation lettone à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, lors de l’entretien avec M. Theodoros Rousopoulos, Président de l’Assemblée, à Strasbourg, 22 janvier.
Les parlementaires baltes appellent les autres parlements à soutenir l’Ukraine jusqu'à sa victoire totale
Préoccupé par la poursuite des attaques brutales de la Russie contre les villes ukrainiennes et d’autres zones peuplées, le Bureau de l’Assemblée balte (AB) a adopté, vendredi 19 janvier, la déclaration de soutien à l’Ukraine jusqu’à sa victoire totale. Nous demandons une action européenne immédiate afin d’assurer une victoire totale de l’Ukraine, conformément à la formule de paix qu'elle propose, fait valoir M. Jānis Vucāns, vice-président de l’Assemblée balte, chef de la délégation lettone. 
La Présidente de la Saeima à Tchernihiv: afin de reconstruire la région, vous pouvez compter sur l’aide ciblée à long terme de la Lettonie
Lors de la visite en Ukraine, Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, et la délégation de parlementaires conduite par elle, se sont rendues dans la région de Tchernihiv pour rencontrer la population locale et voir les travaux de reconstruction effectués, dans cette région du nord de l’Ukraine, avec l’aide financière de l’État letton. La Lettonie continue d’apporter un soutien ciblé à la reconstruction des infrastructures détruites par l’invasion russe. Cette année, notre pays a alloué 5,1 millions d’euros à la reconstruction de la région.
La Saeima dénonce l’accord sur l’assistance judiciaire signé avec la Russie
L’accord entre la Lettonie et la Russie sur l’assistance et les relations judiciaires en matière civile, familiale et pénale doit être dénoncé, a décidé la Saeima, jeudi 18 janvier. Les députés ont soutenu le projet de loi qui suspend l’accord.
La Saeima: à partir du 1er janvier 2025, il y aura un seul média public
Suite à la fusion de la télévision et de la radio lettones, il n’y aura plus qu’un seul média public à partir du 1er janvier 2025. Le média fusionné prendra le nom de Média public de Lettonie (Latvijas Sabiedriskais medijs), prévoient les amendements apportés à la loi sur les médias électroniques publics et leur gestion, jeudi 18 janvier. 
La Présidente de la Saeima s’adresse aux parlementaires ukrainiens
“Le cœur pleure en pensant aux larmes douloureuses versées sur les êtres chers perdus, larmes tourmentant bien trop longtemps les mères et les épouses ukrainiennes. C’est avec ces larmes que s’écrit l’histoire de l’inébranlable combativité du peuple ukrainien et de son amour pour sa patrie, mais aussi de la cruauté sanglante de la Russie. Ces tristes pages d’histoire amèneront nos enfants et les enfants de nos enfants à respecter le peuple ukrainien et à incliner la tête devant lui, tout en découvrant le vrai visage de la Russie“, a affirmé Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, devant les députés de la Verkhovna Rada, Parlement ukrainien, à Kiev, mardi 16 janvier. 
La Présidente de la Saeima à son homologue ukrainien: nous sommes et serons à vos côtés
“Le peuple letton soutient inébranlablement le peuple ukrainien et notre soutien à l’Ukraine ne s’arrêtera jamais. Nous sommes et serons à vos côtés. Nous soutiendrons votre lutte pour la victoire, nous vous soutiendrons sur la voie vers l’OTAN et vers l’Union européenne“, a énoncé Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, lors de l’entretien avec M. Ruslan Stefanchuk, Président de la Rada d’Ukraine, à Kiev, mardi 16 janvier. La délégation conduite par la Présidente de la Saeima s’est rendue à Kiev afin d’exprimer sa solidarité avec le peuple ukrainien et son soutien indéfectible à la souveraineté de l’Ukraine. 
La Présidente de la Saeima: 20 ans dans l’Union européenne ont stimulé la croissance de la Lettonie et renforcé l’Union européenne
“Cette année, nous célébrons, avec plusieurs autres pays, le 20e anniversaire de notre adhésion à l’Union européenne. L’adhésion a constitué une étape majeure dans la croissance de la Lettonie. Cependant, elle a également renforcé l’Union. Une Union européenne forte est dans l’intérêt de la Lettonie. Nous continuerons à être un État membre actif et important, construisant une Europe toujours plus forte et plus sûre“, a fait valoir Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, lors de l’entretien avec Mme Roberta Metsole, Présidente du Parlement européen, vendredi 12 janvier.
L’interdiction de fumer jusqu’à l’âge de 20 ans
Selon les amendements à la loi sur la circulation des produits du tabac, des produits à fumer à base de plantes, des dispositifs électroniques de fumage et de leurs liquides, adoptés en lecture finale par la Saeima, jeudi 11 janvier, les personnes de moins de 20 ans ne seront pas autorisées à fumer, à acheter ou à vendre des produits du tabac. Ces restrictions s’appliqueront également aux produits de substitution du tabac, aux produits à fumer à base de plantes, aux dispositifs électroniques de fumage et aux réservoirs de recharge. L’interdiction entre en vigueur le 1er janvier 2025. À ce jour, ces produits sont accessibles aux personnes âgées de 18 ans et plus. 
Les députés demandent au Président et au Parlement français de refuser de l’entrée et du séjour en France des athlètes russes et biélorusses
Condamnant fermement l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine ainsi que la violence et la terreur inhumaines contre ses citoyens, les députés de la Saeima ont adressé une lettre au Président de la République française et au Parlement français leur demandant de refuser de l’entrée et du séjour en France des athlètes des pays agresseurs: la Russie et la Biélorussie. La demande a été initiée par la sous-commission des sports de la Saeima et signée par 80 députés.
Piektdien, 19.aprīlī
09:00  Saeimas 2024.gada 19.aprīļa ārkārtas sēde