La moitié des coûts de construction sera couverte, même pour les connexions à haute capacité

(11.04.2024.)

Pour encourager l’injection des investissements, notamment dans les projets à forte intensité énergétique, les amendements à la loi sur l’énergie, approuvés par la Saeima en seconde lecture jeudi 11 avril, prévoient que le gestionnaire du réseau de distribution couvre 50 % des coûts de construction du raccordement, y compris en ce qui concerne les raccordements de grande capacité.   

Jusqu’à présent, le principe du partage des coûts des travaux de raccordement, où la moitié des coûts est supportée par l’utilisateur et l’autre moitié par le gestionnaire de réseau, n’a été appliqué qu’aux raccordements de faible puissance sur un réseau de 0,4 kV avec un courant d’entrée du dispositif de protection allant jusqu’à 100 A. Les dispositions des amendements établissent également un principe de partage des coûts 50/50 pour les travaux de construction des raccordements au réseau de 6 à 20 kV et pour les raccordements au réseau de 0,4 kV dont la dimension du dispositif de protection d’entrée est supérieure à 100 A.

La Commission économique, de l’agriculture et de la politique régionale, responsable de l’avancement du projet de loi à la Saeima, a indiqué que cela assurerait les mêmes possibilités de soutien tant de petits ménages que de grands consommateurs d’électricité. Le but est de réduire la charge financière liée à l’établissement de nouvelles connexions à grande capacité. Ceci est particulièrement important lors du démarrage et du développement d’une entreprise.

Les nouvelles dispositions prévoient également la possibilité pour le gestionnaire responsable du réseau de transport d’électricité d’appliquer une réduction au tarif des services du réseau de transport dans le cas de nouvelles connexions à grande capacité. Cela contribuera à une augmentation de la consommation d’électricité tant dans le réseau de transport d’électricité que dans le système énergétique letton dans son ensemble, selon le ministère du Climat et de l’énergie.

Conformément à la partie introductive du projet de loi, la solution proposée pour la répartition des coûts de construction pour l’installation des raccordements au réseau électrique contribuera à l’électrification et à l’abandon de l’utilisation d’autres sources d’énergie moins efficaces et plus respectueuses de l’environnement.

Les amendements entrent en vigueur le 1er mai 2024.

 

Service de presse de la Saeima

Trešdien, 12.jūnijā
08:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas sēde
08:30  Eiropas lietu komisijas sēde
10:00  Ārlietu komisijas sēde
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
10:00  Juridiskās komisijas sēde
10:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas sēde (turpinājums)
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
10:00  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
10:00  Sociālo un darba lietu komisijas sēde
10:15  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas sēde
12:00  Ilgtspējīgas attīstības komisijas Demogrāfijas, ģimeņu un bērnu lietu apakškomisijas un Ilgtspējīgas attīstības komisijas kopsēde
12:00  Mandātu, ētikas un iesniegumu komisijas sēde
12:00  Nacionālās drošības komisijas sēde
12:00  Pilsonības, migrācijas un sabiedrības saliedētības komisijas sēde
12:00  Ilgtspējīgas attīstības komisijas un Ilgtspējīgas attīstības komisijas Demogrāfijas, ģimeņu un bērnu lietu apakškomisijas kopsēde
13:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas Mājokļa jautājumu apakškomisijas sēde