Dans leur lettre ouverte, les présidents des Parlements nationaux européens exhortent la Chambre des représentants des États-Unis à prendre, dès que possible, la décision quant à l’aide à l’Ukraine

(28.02.2024.)

Dans leur lettre ouverte, Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, ainsi que les présidents de plusieurs autres parlements nationaux européens, demandent à la Chambre des représentants des États-Unis de décider, dès que possible, de l’aide aux pays étrangers et de l’octroi des fonds nécessaires pour permettre à l’Ukraine de poursuivre son combat.

Deux ans se sont écoulés depuis l’agression militaire injustifiée et non provoquée de la Russie et de son régime dictatorial contre l’Ukraine. Les présidents des parlements nationaux européens soulignent que cette invasion a non seulement menacé l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, mais qu’elle a également défié l’ensemble du monde démocratique, menaçant la sécurité de toute la zone européenne et euro-atlantique.

ʺAu cours des deux dernières années, les pays qui restent attachés à nos valeurs communes et qui croient en un monde fondé sur des règles et le respect de la Charte des Nations unies, se sont unis pour aider l’Ukraine et son peuple à repousser cette agression brutale, laquelle fait, chaque année, des centaines de victimesʺ, font valoir les présidents des parlements nationaux, tout en notant que notre engagement commun a contribué à stopper l’agresseur et à libérer des parties du territoire ukrainien précédemment occupé.

ʺNous saluons le rôle intégral et prépondérant des États-Unis dans cet effort commun. Les États-Unis ont toujours manifesté un soutien fort de la part des deux partis politiques à la victoire de l’Ukraine contre l’invasion russeʺ, selon la lettre.

Les présidents des parlements nationaux européens ont signalé que l’invasion de l’Ukraine par la Russie a eu un impact majeur sur la situation de la sécurité mondiale, se dirigeant vers la destruction de l’ordre mondial durable.

ʺIl est de notre devoir et de notre tâche d’empêcher ce chaos et cette impunité, et c’est pourquoi nos pays sont déterminés à accroître davantage leur soutien à l’Ukraine et à ses forces de défense, ce qui constitue une contribution importante à notre sécurité individuelle et collective. L’axe du mal doit être vaincu et tous les responsables doivent être traduits en justice. Cela aura un effet dissuasif important sur les conflits futurs et redonnera à nos peuples un sentiment de contrôle et de sécuritéʺ, indiquent les présidents des parlements nationaux européens dans leur lettre.

 

Service de presse de la Saeima

Trešdien, 17.aprīlī
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
10:00  Ārlietu komisijas sēde
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
10:00  Juridiskās komisijas sēde
10:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas sēde
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
10:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas sēde
10:00  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
10:00  Sociālo un darba lietu komisijas sēde
10:15  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas sēde
12:00  Mandātu, ētikas un iesniegumu komisijas sēde
12:00  Publisko izdevumu un revīzijas komisijas sēde
12:00  Nacionālās drošības komisijas sēde
12:00  Pilsonības, migrācijas un sabiedrības saliedētības komisijas sēde
12:00  Ilgtspējīgas attīstības komisijas sēde
13:10  Ārlietu komisijas Baltijas lietu apakškomisijas sēde
15:30  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas Mediju politikas apakškomisijas sēde