La Présidente de la Saeima en Croatie: la victoire totale de l’Ukraine est le garant de la paix en Europe

(25.10.2022.)
Galerie

“Les forces armées et la population courageuse de l’Ukraine se battent actuellement pour leurs droits de vivre dans leur pays. Leur but est de libérer les territoires occupés et d’instaurer la paix. La victoire de l’Ukraine est également notre victoire. Seules la victoire totale de l’Ukraine et la défaite totale de la Russie garantiront la paix durable en Europe”, a fait valoir Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, en s’adressant, mardi 25 octobre, aux participants du premier sommet parlementaire de la plateforme internationale de Crimée, qui s’est tenu à Zagreb et auquel participent plus de 30 pays et d’organisations internationales.

“Notre pays voisin, la Russie, est devenu une source de menaces à la paix et à l’ordre international”, a-t-elle énoncé, en confirmant que la Lettonie condamne l’occupation et l’annexion illicite de la Crimée, réalisées par la Russie transgressant ainsi l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine.

Nous condamnons également et ne reconnaîtrons jamais l’annexion illicite des régions ukrainiennes de Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijjia, a-t-elle signalé.

“Il est absurde que l’État qui transgresse manifestement la Charte des Nations unies et les règles de la cohabitation pacifique, soit toujours membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, disposant du droit de veto”, a révélé la Présidente de la Saeima. “Il importe d’établir des mécanismes par lesquels les fonds gelés russes puissent être utilisés pour la reconstruction de l’Ukraine. La Russie doit être traduite en justice pour les crimes de guerre et pour la violation des droits de l’homme, perpétrés par elle en Ukraine, notamment, pour les atrocités commis en Crimée depuis 2014”, a-t-elle affirmé, en précisant que la Lettonie soutient l’établissement d’un tribunal spécial.  

“Le soutien de la Lettonie à l’Ukraine a atteint presque 1% du PIB, et nous exhortons les autres pays à augmenter leur aide”, a énoncé Mme Mūrniece.    

Elle a indiqué que la plateforme de Crimée était un bon format pour attirer l’attention internationale et condamner les férocités de la guerre et la transgression des droits. “La Lettonie est et demeurera un pays qui apporte son soutien actif aux initiatives de la plateforme de Crimée”, a-t-elle dit.

La Présidente de la Saeima a accueilli favorablement les efforts infatigables de la communauté tatare de Crimée, informant de la situation actuelle dans la péninsule. “Les parlements nationaux devraient jouer un rôle plus actif dans les activités de la plateforme et établir des groupes parlementaires de soutien. Nous devons veiller à ce que les ressortissants ukrainiens et la population indigène de la Crimée, à savoir, les Tatares de Crimée aient le droit de vivre chez eux”, a-t-elle noté. En mai 2021, un groupe de députés pour le soutien de la plateforme internationale de Crimée a été créé en Lettonie.    

La plateforme internationale pour la Crimée, créée en 2021, est un format de coordination et de consultation aux niveaux gouvernemental, parlementaire et des experts.    

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72177720303162292/with/52452586502/
Conditions d’utilisation: https://www.saeima.lv/lv/autortiesibas

 

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 20.maijā