La Présidente de la Saeima: jetées il y a un siècle, les bases de l’État letton constituent toujours sa force

(18.01.2022.)
Galerie

“Cette année, nous célébrerons des événements qui font partie de la fondation de notre État. Les bases jetées  par nos prédécesseurs il y a un siècle font toujours la force et la durabilité de la Lettonie”, a affirmé, mardi 18 janvier, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, lors de la cérémonie d’ouverture des célébrations prévues à l’occasion du centenaire du parlement.

“Le temps passé entre la première et la XIIIe Saeima est long et court à la fois. À bien des égards, nous pouvons y voir des similitudes. Des débats houleux, une certaine fragmentation, et, en même temps, une très bonne compréhension des questions d’intérêt public. La prise de conscience du fait que la mission majeure de la Saeima est de représenter le peuple”, a fait valoir la Présidente de la Saeima, tout en souhaitant à chaque législature de remplir non seulement sa tâche principale du législateur, mais de voir plus large, à savoir, d’œuvrer pour le bien de l’État et du peuple de manière à ce que l’État soit plus fort et le peuple plus heureux.       

“Au cours de cette année du centenaire de la Saeima, je vous invite à mettre en exergue le rôle du parlement dans la démocratie et le rôle des électeurs dans le maintien et la protection de cette démocratie” a-t-elle souligné.

Mme Mūrniece a énoncé que cette année marque également le centenaire de l’adoption, la proclamation et l’entrée en vigueur de la Constitution de la Lettonie (Satversme). “Il est surprenant et si beau de constater à quel point notre Constitution, adoptée il y a 100 ans, s’est avérée solide”, a-t-elle noté, en indiquant que ni le coup d’État, ni les occupations n’ont su diminuer l’importance politique et juridique de notre loi fondamentale.

“À divers moments, la Constitution a garanti la légitimité de notre État. De même, elle a donné du pouvoir au parlement élu démocratiquement. Cependant, la Constitution nous rappelle constamment que le pouvoir souverain appartient au peuple letton, et tout député doit œuvrer non seulement pour le bien de ses électeurs, mais également pour le bien du peuple entier”, a-t-elle signalé.

“Notre Constitution et ses principes fondamentaux définissant l’organisation étatique, a été un pilier le plus solide dans note lutte pour la liberté et l’indépendance. La Constitution garantit, en tout temps, la défense de nos intérêts nationaux. Notre Constitution est sage, basée sur des principes politiques et moraux. C’est l’identité de notre État. C’est l’identité de notre peuple”, a fait valoir Mme Mūrniece, en exprimant sa gratitude aux pères de la Constitution. 

Elle a noté que cette année nous honorons également M. Pauls Kalniņš, président de longue date de la Saeima, auquel la présidence de la Saeima a été confiée pendant les législatures d’entre-guerres; et nous célébrons son 150e anniversaire cette année. “Sans la démocratie, la Lettonie n’existera pas”, a énoncé Mme Mūrniece, en citant la phrase de cet homme d’État remarquable.           

“Que toutes ces nombreuses occasions de se souvenir des origines de notre État, origines constituant la base de notre État, ainsi que des personnalités qui ont consacré leurs vies à l’État letton, soient pour nous tous une source d’inspiration pour travailler pour le bien de la Lettonie aujourd’hui, demain, toujours”, a conclu son allocution la Présidente de la Saeima.

Dans le cadre de l’ouverture des célébrations prévues à l’occasion du centenaire de la Saeima, le logo de la Saeima, créé en l’honneur du centenaire de la Saeima, a également été présenté. Le logo contient une fleur de lilas située au centre, bordée par le parlement ayant la forme d’un hémicycle. C’est une salutation du centenaire de la Saeima, en son honneur, une nouvelle variété de lilas sélectionnée en Lettonie, a été créée.

 

Service de presse de la Saeima

Sestdien, 15.jūnijā