L’adjointe de la Présidente de la Saeima à Strasbourg: il est nécessaire que le Conseil de l’Europe suive la situation du transfert des étrangers, organisé par le régime Loukachenko dans la zone frontalière entre l’UE et la Biélorussie

(30.09.2021.)
Galerie

Lors de la session de l’APCE à Strasbourg, Mme Inese Lībiņa-Egnere, adjointe de la Présidente de la Saeima, cheffe de la délégation lettone à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), a souligné, jeudi 30 septembre, que le Conseil de l’Europe devait suivre la situation du transfert des étrangers, organisé par le régime Loukachenko dans la zone frontalière entre l’UE et la Biélorussie.

Elle a fait savoir que l’APCE avait décidé d’encourager le Conseil de l’Europe à instaurer un groupe de travail ou un structure permanent, chargé de suivre la situation des droits de l’homme en Biélorussie, notamment, surveiller la situation des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile provenant de la Biélorussie.

Mme Lībiņa-Egnere a noté que l’initiative consistant à organiser un débat extraordinaire et à établir un rapport sur la situation aux frontières des trois pays avec la Biélorussie avait été prise par les délégations lettone, lituanienne et polonaise.

Mme Krista Baumane et M.Uldis Budriķis, membres de la délégation lettone à l’APCE, ont participé, aujourd’hui, au débat lors duquel a été examiné le rapport sur pression migratoire aux frontières de la Lettonie, la Lituanie et la Pologne avec la Biélorussie.

Lors du débat, Mme Baumane, a signalé que la situation dans la zone frontalière biélorusse était un stratagème cynique de la traite des êtres humains, organisé par le régime Loukachenko. Pour sa part, M. Budriķis, a souligné que la sécurité des frontières extérieures de la Lettonie, la Lituanie, la Pologne et L’UE et, au bout de compte, de l’OTAN, revêtait une importance essentielle, nonobstant le fait que les attaques ne soient pas menées par les chars, mais par un afflux de migrants et une campagne de désinformation.

Mme Lībiņa-Egnere, Mme Baumane, M. Budriķis et M. Boriss Cilevičs, membres de la délégation lettone à l’APCE, se sont rendus, ces-jours, à Strasbourg, pour participer à la session de l’APCE.

L’APCE est la dimension parlementaire du Conseil de l'Europe visant à la protection des droits de l’homme, de la démocratie pluraliste et de l’état de droit, ainsi qu’à la promotion de la compréhension de l’identité culturelle européenne et sa diversité culturelle; elle traite les questions urgentes liées à la communauté européenne, et œuvre au renforcement de la stabilité démocratique en Europe, tout en appuyant les réformes politiques, législatives et constitutionnelles.

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72157719932757994
Conditions d’utilisation: https://www.saeima.lv/lv/autortiesibas

Service de presse de la Saeima

Trešdien, 1.decembrī
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
10:00  Juridiskās komisijas sēde
10:00  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas sēde
10:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas sēde
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
10:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas sēde
10:00  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
10:00  Sociālo un darba lietu komisijas sēde
10:15  Saeimas priekšsēdētājas V.E. Ināras Mūrnieces tikšanās ar Ukrainas ārlietu ministru V.E. Dmytro Kuleba
12:00  Mandātu, ētikas un iesniegumu komisijas sēde
12:00  Publisko izdevumu un revīzijas komisijas sēde
12:00  Nacionālās drošības komisijas sēde
12:00  Pilsonības, migrācijas un sabiedrības saliedētības komisijas sēde
14:30  Saeimas 2021. gada 4. novembra attālinātās ārkārtas sēdes turpinājums