La Commission des affaires étrangères de la Saeima commémore le 80e anniversaire de la déclaration de Sumner Welles

(23.07.2020.)

Jeudi 23 juillet, la Commission des affaires étrangères de la Saeima a publié une communication dans laquelle elle commémore le 80e anniversaire de la déclaration de Welles. Signée le 23 juillet 1940 par le secrétaire d’État américain par intérim Sumner Welles, elle soutenait fermement la liberté, l’indépendance et le droit des peuples à l’autodétermination; elle condamnait l’intégration forcée des pays baltes au sein de l’Union soviétique. Selon la communication, cette déclaration a servi, pendant un demi-siècle, de base à la politique des États-Unis de non-reconnaissance de l’annexion des pays baltes et de leur incorporation à l’URSS.

La communication précise que la déclaration de Sumner Welles a défini un cadre international pour l’existence de jure de la Lettonie pendant la période de l’occupation soviétique suivie par la restauration de la souveraineté de la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie en 1991. À partir du 1940 et jusqu’à la restauration de l’indépendance des pays baltes, les drapeaux de ces trois pays ont continué, un demi-siècle plus tard, à flotter à Washington et nos peuples, comme le souligne la communication, continuaient de croire en un avenir dans lequel la liberté et la souveraineté seraient rétablies.

“Aujourd’hui, la déclaration de Welles demeure importante et d’actualité, elle nous rappelle le rôle des principes du droit international et notre devoir de s’opposer à tout acte ou toute menace de violence, qu’ils soient commis par la force ou par la menace du recours à la force. Des valeurs, telles que la démocratie, la sécurité et l’intégrité territoriale des États, nous unissaient en 1940, elles continuent à nous unir aujourd’hui, et notre devoir est de s’opposer à toute agression et de toujours refuser de reconnaître l’annexion illégale par la force des territoires”, a affirmé M. Rihards Kols, président de la Commission des affaires étrangères.

La communication mentionne également la déclaration du 25 juillet 2018 des États-Unis sur la Crimée, qui précise la politique des États-Unis: la non-reconnaissance de l’annexion illégale par la force des territoires. “La Lettonie accueille favorablement et soutient cette position”, a signalé M. Kols.

En outre, la communication publiée par la Commission des affaires étrangères indique qu’à l’occasion du 80e anniversaire de la déclaration de Sumner Welles, nous célébrons l’indépendance et rendons hommage aux sacrifices faites pour elle.

La communication remercie les États-Unis pour leurs contribution et rôle crucial dans le renforcement de la sécurité en Lettonie et en Europe. La Lettonie est fière d’être parmi les États membres de l’OTAN, qui consacrent au moins 2 % de leur PIB à la défense, afin de mettre en œuvre la vision commune des alliés: une Europe pacifique, unie et libre.

 

Service de presse de la Saeima

Ceturtdien, 29.jūlijā