La Saeima se prépare aux séances plénières à distance

(02.04.2020.)

Des travaux préparatifs ont eu lieu à la Saeima pour pouvoir effectuer une séance plénière en ligne prévue le 2 avril, les députés étant présents dans les salles de réunion différentes du parlement. C’est une solution provisoire pour garantir, pendant l’état d’urgence déclaré dans le pays, la tenue des séances plénières de la Saeima conformément à son Règlement intérieur. 

Parallèlement, un travail intensif est entamé pour qu’une nouvelle plateforme technologique puisse assurer, le plus rapidement possible, la tenue des séances plénières à distance, les députés n’étant pas présents dans les locaux de la Saeima.  

En vue de respecter la distanciation sociale, les séances plénières seront dorénavant organisées de façon que la totalité des députés ne travaille pas dans la Salle plénière mais dans les huit salles de réunion du parlement équipées des outils logiciels de vidéoconférence. Lors de la séance à distance, la présidente de la séance se trouvera dans la Salle plénière de la Saeima alors que les députés, eux, se trouveront dans les autres salles, répartis selon leurs groupes politiques. Les députés non-inscrits travailleront dans une salle séparée. 

Les parlementaires pourront tenir des débats et décideront par un vote. Les scrutateurs, désignés par les députés des groupes politiques et ceux non-inscrits, seront présents dans chaque salle. 

Par ailleurs, les séances plénières, organisées provisoirement à distance, seront diffusées en direct sur le site web de la Saeima pour que le public et les medias puissent suivre, comme de coutume, le travail du parlement. 

À l’heure actuelle déjà, les commissions parlementaires peuvent tenir leurs réunions à distance sur une plateforme de vidéoconférences, sans que les députés soient présents dans les locaux de la Saeima. Le personnel des commissions a été promptement formé pour pourvoir travailler dans un tel régime ainsi, plusieurs réunions des commissions se sont déjà déroulées, les décisions nécessaires ont été adoptées et des votes organisés. Les réunions du Bureau de la Saeima sont également organisées sur ladite plateforme. 

Qui plus est, dans le cadre du travail à distance, des travaux sont en cours pour mettre en place, dès que possible, une solution technologique innovante adaptée au travail et aux procédures spécifiques parlementaires. Pendant l’état d’urgence, cela permettra aux députés d’exercer leur travail législatif en dehors des locaux de la Saeima. La solution technologique d’e-Saeima assurera notamment la fonction d’authentification des députés, la possibilité de tenir des débats et de sécuriser la procédure de vote. Il est à noter que la nouvelle solution garantira, par la diffusion en direct, l’accessibilité du public aux séances plénières de la Saeima. 

Plusieurs entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication ont été sollicitées et plus de 10 propositions ont déjà été reçues pour la mise en place d’une telle solution. À l’heure actuelle, l’évaluation de ces propositions est en cours. 

Compte tenu d’une réglementation spécifique du travail parlementaire, le passage au télétravail est compliqué du point de vue technologue et de la procédure, c’est pourquoi nous prions d’en prendre conscience au cas où celui-ci serait moins rapide qu’habituellement. 

Le travail de la Saeima est organisé en tenant compte des restrictions et des consignes de sécurité épidémiologique dans le cadre de l’état d’urgence déclaré dans le pays. Il est notamment demandé de respecter la distanciation de deux mètres et de se laver les mains souvent, minutieusement, ainsi que de les désinfecter. Des fiches informatives respectives sont affichées dans la Saeima. Dans les salles où les députés travailleront, des désinfectants, des serviettes et des gants, ainsi que de l’eau potable seront également accessibles. 

Pour les médias:
En raison de la situation actuelle dans le cadre de la propagation du virus Covid-19 et des restrictions imposées dans le pays, nous demandons d’être compréhensifs face au fait que les représentants des médias ne pourront suivre les séances plénières de la Saeima qu’à la distance. Les séances à distance seront diffusées en direct sur le site web de la Saeima, comme de coutume. C’est une mesure de précaution nécessaire face à la situation exceptionnelle, elle vise à limiter la propagation du Covid-19. 

Le jour de la séance plénière de la Saeima, les députés et le personnel pourront être présents dans les locaux de la Saeima, en tenant compte de la nécessité de respecter la distanciation sociale pendant l’état d’urgence. Les représentants des médias sont invités à contacter les députés en utilisant les technologies modernes de communication et d’information.  

 

 

Service de presse de la Saeima

Piektdien, 17.septembrī
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
11:00  Parlamentārās izmeklēšanas komisija, lai izmeklētu Latvijas valdības kļūdaino rīcību Covid-19 pandēmijas pārvarēšanas procesā, kā arī nosauktu to politisko amatpersonu vārdus, kuras izraisījušas neatgriezeniski negatīvas sekas Latvijai sēde
11:00  Ārlietu komisijas sēde
11:00  Deputātu grupas sadarbības veicināšanai ar Portugāles parlamentu vadītāja Igora Pimenova tikšanās ar Portugāles Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieci Latvijas Republikā Sāru Feroņu Martinsu (Sara Feronha Martins).