Mme Lolita Čigāne: les affirmations relatives au TTIP sont sans fondement factuel

(19.09.2016.)

“Des affirmations publiques concernant l’accord commercial entre l’Union européenne et les États–Unis d’Amérique (TTIP) sont sans fondement factuel. Le mandat de négociations donné par les États membres de l’Union européenne est toujours valable, c’est pourquoi Mme Cecilia Malmström, Commissaire européenne au commerce, poursuit le travail,” affirme Mme Lolita Čigāne, présidente de la Commission des affaires européennes de la Saeima.   

Elle signale que les rumeurs d’échec des négociations TTIP sont exagérées, cela a été confirmé par la Commissaire au commerce lors de la réunion à Tallin des présidents des commissions parlementaires des affaires européennes des pays baltes et polonais.

La semaine dernière, les députés de la Commission ont discuté de l’accord commercial entre l’Union européenne (UE) et les États-Unis (USA).

Pendant la réunion, le député Rihards Kols, responsable du groupe de travail sur l’organisation des débats TTIP auprès de la Commission des affaires européennes de la Saeima, a indiqué que lors des débats, une attention particulière serait portée à l’identification des marchandises lettonnes particulièrement protégées suite à l’ouverture du marché, ainsi qu’aux conditions de l’accord dans le domaine des marchées publiques. Le cycle de discussions sera axé sur la nécessité de sauvegarder les exigences de l’UE concernant la protection des données personnelles dans le cadre du commerce électronique, et concernant le domaine vétérinaire et phytosanitaire. 

En outre, l’importance de la libre circulation des marchandises et la nécessité de garantir aux exportateurs lettons la même accessibilité au marché interétatique des USA que celle actuellement existant pour les entreprises américaines dans l’UE, seront évoqués dans le cadre de ces discussions. 

M. Kols a affirmé que les discussions porteraient également sur la nécessité d’une étude approfondie de l’impact économique du TTIP sur certains secteurs de production et de services lettons, afin de définir ceux qui profiteront le plus du traité transatlantique. Une campagne d’information et de sensibilisation du public sur TTIP doit, entre autres, être lancée, a-t-il dit.   

Cet automne, le groupe de travail établi par la Commission organisera des discussions approfondies lors desquelles des députés, des experts de divers domaines, des partenaires sociaux et des représentants des ONG analyseront les avancements sur le processus TTIP et son impact sur l’économie lettone.

Les négociations TTIP ont commencé en 2013, quatorze cycles de négociations ont eu lieu jusqu’à présent. Par cet accord, les obstacles au commerce – tarifs, conditions inutiles et restrictions aux investissements dans divers secteurs économiques -, devraient être levées afin de faciliter le commerce des marchandises et des services entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique. En cas de l’aboutissement de l’accord, la plus grande zone de libre-échange du monde sera créée.    

 

Service de presse de la Saeima

Ceturtdien, 29.septembrī
09:00  Saeimas kārtējā sēde
10:35  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
12:30  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
12:30  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
17:00  Atbilžu sniegšana uz deputātu jautājumiem