Commission des Affaires européennes : les contribuables lettons ne subiront pas l’aide à la Grèce

(16.07.2015.)
Galerie

Le mercredi 15 juillet, les députés de la Commission des Affaires européennes de la Saeima ont expliqué, après avoir pris connaissance des informations les plus récentes sur la situation grecque dans la zone euro, que si le Parlement grec approuve l’accord de principe obtenu lors de la réunion extraordinaire des dirigeants européens de la zone euro du 12 juillet et les États de la zone euro décident d’accorder un nouveau prêt à la Grèce, celui-ci ne proviendra pas du budget national de la Lettonie et des autres États membres. 

Le représentant du ministère des Finances a affirmé aux députés que le sauvetage de la Grèce ne coûtera pas un centime aux contribuables lettons, car les contributions nationales au Mécanisme européen de stabilité (MES) ne seront pas utilisées à ce but. Le prêt octroyé n’augmentera pas le niveau actuel des contributions lettones au MES et n’influencera pas non plus la dette extérieure du pays. Le MES empruntera sur les marchés internationaux pour l’aide financière nécessaire à la Grèce, explique Mme Lolita Čigāne, présidente de la Commission des Affaires européennes. 

Selon les informations fournies par le ministère des Finances, un montant de 44 millions d’euro est apporté annuellement par la Lettonie au MES pendant la période de cinq ans, quel que soient les besoins pour lesquelles ces fonds sont utilisé.

M. Nils Sakss, directeur du département de la politique fiscale du ministère des Finances a confirmé que les États membres du MES devraient endosser la responsabilité financière seulement au cas si la Grèce ne remboursait pas le prêt, ainsi, la dette serait amortie; cependant, le document signé par les dirigeants de la zone euro souligne que l’hypothèse de l’amortissement de la dette ne sera pas considérée.     

”Il est à noter que les dirigeants européens sont très sceptiques vis-à-vis des promesses du gouvernement grec et la confiance envers la Grèce est très faible. Par conséquent, si le programme de prêt est mise en œuvre, les aides seront versées à la Grèce par tranches et suite à la mise en œuvre des reformes concrets. Cela laisse espérer que cet argent ne sera pas jeté dans un puits sans fond, mais aidera le pays à mettre en place des reformes pénibles mais inévitablement nécessaires pour relancer la croissance et regagner la confiance des marchés financiers, comme l’a fait récemment la Lettonie,” a signalé Mme Čigāne.

Selon la présidente de la Commission, la conclusion d’un accord de prêt doit être   approuvée par les dirigeants des États membres de l’UE lors de la réunion du Conseil européen. La procédure actuelle en vigueur prévoit que la position de la Lettonie dans cette question sera élaborée par le gouvernement, ensuite elle devra être approuvée par la Commission des Affaires européennes de la Saeima.

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/sets/72157655483445239
Les conditions d’utilisationhttps://www.saeima.lv/fr/copyright-1

Service de presse de la Saeima    

Trešdien, 19.jūnijā
08:45  Saeimas priekšsēdētājas biedres, Saeimas deputātu grupas sadarbības veicināšanai ar Vācijas parlamentu vadītājas Zandas Kalniņas-Lukaševicas, Saeimas Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas priekšsēdētāja Raimonda Bergmaņa un komisijas deputātu tikšanās ar Vācijas Federatīvās Republikas Bundestāga Aizsardzības komisijas delegāciju
09:00  Pieprasījumu komisijas sēde
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
10:00  Ārlietu komisijas sēde
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
10:00  Juridiskās komisijas sēde
10:00  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas sēde
10:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas sēde
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
10:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas sēde
10:00  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
11:00  Ārlietu komisijas sēde
12:00  Mandātu, ētikas un iesniegumu komisijas sēde
12:00  Publisko izdevumu un revīzijas komisijas sēde
12:00  Nacionālās drošības komisijas sēde
12:00  Pilsonības, migrācijas un sabiedrības saliedētības komisijas sēde
13:10  Ārlietu komisijas Baltijas lietu apakškomisijas sēde
15:00  Saeimas Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas un Klimata un enerģētikas ministrijas rīkotā diskusija “Latvijas enerģētikas izaicinājumi 2050. gadam”
15:30  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas Mediju politikas apakškomisijas sēde
18:30  Saeimas priekšsēdētājas V.E. Daigas Mieriņas rīkotie dārza svētki par godu Latvijā rezidējošajam diplomātiskajam korpusam