La Présidente Mūrniece inaugurant la conférence à Bruxelles: l’objectif prioritaire de la politique économique est le bien-être de chaque citoyen de l’UE

(05.02.2015.)

Le mercredi 4 février, lors de la conférence organisée conjointement par la Saeima et le Parlement européen (PE) à Bruxelles, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, a souligné que l’objectif prioritaire de la politique économique de l’Union européenne (UE) est le bien-être de chaque citoyen de la communauté.

En s’adressant aux députés des parlements nationaux des États membres de l’UE et des Parlement européen, Mme Mūrniece a indiqué que l’UE a besoin d’une vision claire de son avenir. Pour soutenir la croissance, l’emploi et donner une impulsion pour le développement, l’Europe a besoin d’un plan pour stimuler les investissements public et privé. La consolidation budgétaire et des investissements doivent se faire simultanément, maintenant un sain équilibre entre les mesures budgétaires, structurelles et monétaires.

„Dans la mise en œuvre des réformes structurelles nécessaires, la monnaie unique et la stabilité financière des États membres sont aussi importantes que l’équité sociale. L’Europe devrait respecter, avant tout, les principes de l’économie sociale de marché tout en assurant que les personnes les plus vulnérables de notre société ne soient pas abandonnées. Nous vivons dans un monde où il y a beaucoup de chômage, dont des jeunes qui se sentent lésés. À cet égard, la Lettonie estime que la dimension sociale doit représenter un élément essentiel de la gouvernance économique et de la coordination,” a-t-elle dit.

Dans un sens plus large, l’Union européenne a besoin de réfléchir à son rôle futur et à la compétitivité dans le monde, a accentué la Présidente de la Saeima. L’UE devra trouver ses propres solutions aux problèmes rencontrés par de nombreux pays et régions du monde : le vieillissement de la population, de longues et fragmentés chaînes de l’entreprenariat général ; mais rester cependant fidèles à leurs valeurs, à savoir, la solidarité, la conciliation du travail et de la vie privée. Le nouveau plan européen doit tenir compte de tous ces aspects.

„Je pense que les fruits de la maturité économique - des main-d’œuvre compétentes et la formation -, vont promouvoir une plus grande sens de la justice sociale. Ces entreprises sont importantes pour réduire l’inégalité croissante qui conduit à l’instabilité économique ou politique,” a rappelé la Présidente de la Saeima à ses collègues européens.

La conférence interparlementaire vertu de l’article 13 du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’union économique et monétaire est l’un des événements de la Semaine parlementaire européenne à Bruxelles. Il est également l’un des six événements organisés par la Saeima dans le cadre de la dimension parlementaire de la présidence lettone du Conseil de l’UE.

 


Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 6.februārī
13:30  Saeimas Ārlietu komisijas sekretāres Irmas Kalniņas tikšanās ar Izraēlas Valsts ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieci Latvijas Republikā V.E. Sharon Rappaport Palgi
13:50  Saeimas Prezidija sēde