La Commission des affaires européennes approuve la position nationale en ce qui concerne la situation en Ukraine

(06.02.2014.)
Galerie

Le mercredi 5 février, la Commission des affaires européennes de la Saeima a approuvé à l'unanimité la position nationale commune pour la réunion du Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne (UE) qui évoquera la situation en Ukraine. Cette position exprime le soutien à l’UE et à la signature de l'accord d'association lorsque l'Ukraine sera prête à cet accord.

En même temps, la Commission a proposé au Ministère des affaires étrangères de préparer une position de la Lettonie sur d'éventuelles sanctions contre certains fonctionnaires d'Ukraine, et une assistance financière éventuelle à l'Ukraine.

Pour caractériser l’actualité de la situation en Ukraine, Mme Zanda Kalniņa-Lukaševica, présidente de la Commission a souligné : "La situation en Ukraine est actuellement le centre de l’attention mondiale. La semaine dernière, lors de la Conférence de sécurité de Munich, pour la première fois à une réunion d’un tel niveau, il a été souligné -  l'Union Européenne doit démontrer à l’Ukraine une perspective encore plus élargie et lui proposer à l’avenir de devenir un Etat membre de plein droit``.

Mme Z.Kalniņa-Lukaševica a poursuivi en disant :``de même, il est important que la semaine dernière la présidents des commissions des affaires européennes des parlements nationaux aient adopté une déclaration commune sur la situation en Ukraine. Cette déclaration condamne toutes les formes de violence, appelle à y mettre fin et à chercher la solution à la situation par la voie d’un dialogue politique pacifique.`` En plus, a-t-elle ajouté, qu’actuellement, au niveau de l’UE, on discute sur une possible aide financière à l'Ukraine.

Lors de la réunion de la Commission, M. Victors Makarovs, secrétaire parlementaire auprès du Ministère des affaires étrangères, a informé les députés que la position nationale de la Lettonie sur le partenariat oriental, y compris l'Ukraine, met accent sur l’importance de fournir un soutien politique et pratique aux pays partenaires qui font face à une pression externe portant sur les limitations de l’intégration à l’UE. La position accentue l’ouverture de l’UE à une intégration politique et économique plus étroite de l’Ukraine ; une telle intégration doit être basée sur des valeurs partagées.

M. Makarovs a également indiqué que globalement la Lettonie apprécie positivement des résultats du sommet du Partenariat oriental, qui s'est tenue à Vilnius à la fin de l'année dernière, et le développement du partenariat oriental comme une politique commune de l'UE doit être poursuivi en offrant aux pays partenaires un plus large gamme d’options de coopération.

Dans la discussion sur la situation en Ukraine et la position de la Lettonie sur cette question, les députés de la Commission ont abordé plusieurs questions, notamment celles sur les sources d'aide financière potentielles de l'UE, l’action éventuelle de l'UE en cas de l'aggravation de la situation en Ukraine, ainsi que de l’efficacité d’éventuelles sanctions contre certains fonctionnaires de l'Ukraine.

Lors de sa prochaine réunion le vendredi 7 février, la Commission des affaires européennes, prenant en considération les derniers développements, se prononcera sur la nécessité de compléter la position de la Lettonie avant la réunion du Conseil des affaires étrangères de l'UE.

Service de presse de la Saeima

tél.: + 371 67087218, port.: +371 26136160

courriel: prese@saeima.lv

Pirmdien, 20.septembrī
13:50  Saeimas Prezidija sēde
14:30  Saeimas priekšsēdētājas biedres Ineses Lībiņas-Egneres attālināta atvadu tikšanās ar Ēģiptes Arābu Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieku Latvijas Republikā V.E. Alaa Hegazy