La durée de l’attribution et du payement de l’allocation d’aide au chômeur est prorogée jusqu’au 30 juin 2021

(21.12.2020.)

Lundi 22 décembre, la Saeima a adopté en lecture finale et à titre d’urgence les amendements à la loi “Sur l’assurance chômage”. Ces amendements prorogent, jusqu’au 30 juin 2021, la durée du payement de l’allocation d’aide au chômeur aux personnes qui n’ont pas trouvé de travail après la cessation du versement des prestations de chômage et qui n’exercent pas des activités économiques. Le montant de l'allocation s’élève à 180 euros par mois et les chômeurs peuvent en bénéficier pendant 4 mois.

De même, le délai, qui a commencé à courir le jour où le travailleur a présenté sa demande des indemnités de chômage, s’il est devenu chômeur après sa démission, sera prorogé jusqu’au 30 juin de cette année.

Selon les auteurs du projet de loi, les modifications à la loi étaient nécessaires pour atténuer les effets négatifs provoqués par la détérioration de la situation économique et pour que les travailleurs, qui avaient versé les cotisations sociales d’assurance chômage, puissent bénéficier de l’aide au chômeur.

Les amendements entrent en vigueur le 1er janvier 2021.

En outre, la Saeima a adopté en lecture finale et à titre d’urgence les amendements à la loi sur le soutien aux chômeurs et aux demandeurs d’emploi; ceux-ci prévoient la possibilité aux chômeurs de travailler de manière temporaire tout en étant inscrits comme demandeurs d’emploi.

Ladite possibilité est prévue jusqu’au 31 décembre 2021.

Compte tenu des conséquences de la crise et de l’aggravation du chômage, la présente mesure permettra aux travailleurs en situation de chômage de travailler de manière temporaire sans dépasser pour autant 120 jours; par exemple, d’exercer des emplois saisonniers agricoles pour gagner leur vie et subvenir aux besoins fondamentaux.

Les amendements entrent en vigueur le jour suivant leur publication.

 

Service de presse de la Saeima

Ceturtdien, 28.janvārī
09:00  Saeimas 2021. gada 28. janvāra attālinātā ārkārtas sēde