La Saeima: les autorités locales doivent assurer l’enseignement en langue lettone dans les établissements préscolaires

(14.05.2020.)

Jeudi 14 mai, la Saeima a soutenu, en lecture finale, des amendements à la loi relative à l’éducation générale, ceux-ci fixent l’obligation pour les autorités locales de garantir aux enfants des écoles maternelles la possibilité de recevoir l’enseignement en letton.   

Les amendements prévoient que les autorités locales, compétentes en matière de l’éducation préscolaire dans leurs établissements, sont tenues d’assurer aux enfants l’accès au programme d’éducation préscolaire en langue officielle à partir du 1er septembre 2012. 

De surcroît, les établissements d’enseignement qui réalisent les programmes susmentionnés   devront accompagner des élèves et des enfants dont le letton n’est pas leur langue maternelle dans leur apprentissage de la langue, si besoin est.  

Les amendements disposent également que les écoles maternelles devront évaluer, à partir du 1er septembre 2021, des besoins spécifiques de chaque enfant qui débute son éducation préscolaire obligatoire. Qui plus est, les établissements d’enseignement seront tenus de prendre des mesures de soutien nécessaires aux élèves ayant des qualités physiques spéciales et de les accompagner dans leur apprentissage.

La Saeima a également soutenu des amendements liés à la loi relative à l’éducation. Compte tenu de la question urgente liée à la liste d’attente pour les écoles maternelles, la loi établit une disposition concernant le registre de suivi des élèves comportant les informations sur les enfants d’un an et demi à l’âge d’entrée dans l’enseignement primaire. Ce registre, dans lequel les parents pourront inscrire leurs enfants aux programmes d’enseignement préscolaire par voie électronique, sera tenu par le ministère de la protection de l’environnement et du développement régional.      

 

Service de presse de la Saeima

Piektdien, 17.septembrī
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
11:00  Parlamentārās izmeklēšanas komisija, lai izmeklētu Latvijas valdības kļūdaino rīcību Covid-19 pandēmijas pārvarēšanas procesā, kā arī nosauktu to politisko amatpersonu vārdus, kuras izraisījušas neatgriezeniski negatīvas sekas Latvijai sēde
11:00  Ārlietu komisijas sēde
11:00  Deputātu grupas sadarbības veicināšanai ar Portugāles parlamentu vadītāja Igora Pimenova tikšanās ar Portugāles Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieci Latvijas Republikā Sāru Feroņu Martinsu (Sara Feronha Martins).