La Saeima soutient l’assouplissement des restrictions établies dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

(14.05.2020.)

La Saeima, réunie en séance extraordinaire jeudi 14 mai, a soutenu une décision gouvernementale visant à assouplir les restrictions établies dans le cadre de l’état d’urgence déclaré afin de limiter la propagation du Covid-19.

Les amendements au décret du Conseil des ministres prorogent l’état d’urgence dans le pays jusqu’au 9 juin 2020.

Le Conseil des ministres a décidé d’autoriser les rassemblements intérieurs et extérieurs de moins de 25 personnes, à condition que la durée de ceux-ci n’excède pas 3 heures dans les locaux et que leur organisateur assure le respect des limitations établies et la disponibilité des désinfectants pour les participants au rassemblement. Par ailleurs, les lieux culturels de loisir, de sport et d’autres ne peuvent être ouverts qu’entre 7 heures et 24 heures. Tous les supermarchés et magasins peuvent être ouverts pendant les jours fériés et de fêtes.

La présence des personnes dans les lieux culturels, de sport, de loisir et de culte doit être organisée de façon à pouvoir assurer la distanciation sociale de deux mètres et d’autres exigences concernant la sécurité sanitaire.

Le respect de la distance de deux mètres dans les lieux publics ne concerne toujours pas des occupants d’une même résidence, des parents et leurs enfants mineurs lorsqu’ils ne résident pas sous le même toit, ainsi que des professionnels exerçant leurs fonctions.

Des activités sportives organisées sont limitées à 25 personnes, leur durée ne doit pas excéder 3 heures et celles-ci doivent être organisées par un professionnel dont les compétences sont conformes à des exigences des actes règlementaires. Pourtant, la distance de deux mètres et les autres limitations doivent être respectées. Des activités parallèles de différents groupes sportifs n’est également pas autorisé.

Dans les établissements de l’éducation, y compris dans les collèges, les entretiens individuels entre l’enseignant et son étudiant sont autorisés sur place en vue de préparer ce dernier aux examens nationaux et à ceux de qualification professionnelle, à condition de respecter la distanciation sociale et les exigences sanitaires. Des cours en présentiel doivent être assurés aux enfants en âge préscolaire.

La décision du Conseil des ministres prévoit, en outre, que les usagers des transports en commun doivent se couvrir nez et bouche.

Par ailleurs, les amendements approuvés par la Saeima autorisent à se rendre en Lituanie et en Estonie. De retour au pays, le confinement chez soi pendant 14 jours n’est pas nécessaire, si d’autres pays n’ont pas été visités.

La décision du Conseil des ministres concernant l’état d’urgence entre en vigueur depuis leur adoption, donc à partir le 7 mai 2020. 

 

Le décret intégral du Conseil des ministres: https://likumi.lv/ta/id/313191-par-arkartejas-situacijas-izsludinasanu

Service de presse de la Saeima

Ceturtdien, 23.septembrī
09:00  Saeimas kārtējā sēde
10:35  Saeimas sekretāra biedres Ineses Voikas tikšanās ar Pakistānas Islāma Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieku Latvijas Republikā V.E. Malik Muhammad Farooq
15:00  Deputātu grupas sadarbības veicināšanai ar Taizemes parlamentu vadītāja vietnieka Ulda Budriķa tikšanās ar Taizemes Karalistes ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieci Latvijas Republikā V.E. Kanchana Patarachoke.
17:00  Atbilžu sniegšana uz deputātu jautājumiem