La Saeima soutient les nouvelles mesures supplémentaires visant à limiter la propagation du virus Covid-19

(03.04.2020.)

La Saeima, réunie en séance extraordinaire vendredi 3 avril, a soutenu la décision du Conseil des ministres de prendre les mesures supplémentaires visant à limiter la propagation du Covid-19 pendant l’état d’urgence. 

Les modifications apportées au décret du Conseil des ministres sur l’état d’urgence disposent que l’opérateur économique dont les travailleurs entrent, après leur travail à l’étranger, en Lettonie est tenu de les conduire à leur domicile, sans prendre les transports en commun. 

Elles prévoient aussi que l’Agence nationale pour l’investissement et le développement est tenue d’accorder un soutien aux opérateurs économiques dont les travailleurs ont besoin de rentrer en Lettonie, ainsi qu’aux opérateurs économiques qui ont besoin d’envoyer temporairement leurs travailleurs dans d’autres États membres de l’Union européenne ou de faire venir des travailleurs étrangers en Lettonie. 

Elles stipulent également que le Conseil national des médias électroniques prend une décision de transmettre le contenu des médias publics aux autres médias électroniques concernant, notamment, le contenu relatif à la fête de Pâques. Par ailleurs, il a déjà été établi que, pendant l’état d’urgence, le Conseil pouvait, à titre gratuit, mettre à disposition des autres médias électroniques des émissions informatives et analytiques créées et diffusées par les médias publics nationales, ainsi qu’il décide de les arrêter. 

Les modifications disposent également que les institutions participant à la prise des mesures de sécurité épidémiologique sont tenues de prévoir, dans le cadre de leurs fonctions, des réserves d’équipements de protection et de désinfectants pour une période d’au moins trois mois, ainsi que de coopérer conforment au système élaboré pour l’achat, la sécurité d’approvisionnement, le stockage et la distribution des équipements de protection individuelle et des désinfectants.      

Qui plus est, elles stipulent que le Service national de secours et de lutte contre l’incendie tient à jour une liste des besoins prioritaires; le ministre de la Défense coordonne le concours des producteurs et des distributeurs et, le cas échéant, fait les demandes aux prestataires de services de mobiliser et fournir des matières premières critiques, des produits et des moyens logistiques.         

Le décret du Conseil des ministres sur l’état d’urgence est en vigueur à partir de son adoption, à savoir du 2 avril 2020. 

Décision intégrale: https://titania.saeima.lv/LIVS13/saeimalivs_lmp.nsf/webSasaiste?OpenView&restricttocategory=371/Lm13

 

 

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 20.septembrī
13:50  Saeimas Prezidija sēde
14:30  Saeimas priekšsēdētājas biedres Ineses Lībiņas-Egneres attālināta atvadu tikšanās ar Ēģiptes Arābu Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieku Latvijas Republikā V.E. Alaa Hegazy