Présidente de la Saeima lors de sa participation à la conférence internationale : dans la zone euro, la Lettonie est moins affecté par la pression économique extérieure

(17.03.2014.)
Galerie

Compte tenu de la concurrence mondiale, il est difficile d’imaginer une Europe avec nombreuses monnaies et autant de stratégies concurrentielles. L’intégration économique est vitale pour la compétitivité de l’Union européenne (UE) ; en outre, il est remarquable qu’en rejoignant la zone euro, des petits pays de l’UE se sent moins affectés par pression économique extérieure - a annoncé, le vendredi 14 mars, la Présidente de la Saeima dans son allocution devant la Conférence internationale ``La valeur de l’Europe – croissance, emploi et droits : l’Union Européenne à l’épreuve`` qui s’est tenue dans la capitale de l’Italie, Rome.

Mme S. Āboltiņa s’est exprimée sur les défis qui attendent l’Europe en soulignant que l’UE attend des mesures importantes telles que la création de l’Union des banques, le développement du marché commun numérique et des services, et la conclusion d’un accord de libre-échange avec les États-Unis. Parallèlement, la Présidente de la Saeima a indiqué que le développement et l’élargissement du marché commun numérique sera parmi les priorités de la Lettonie en 2015 lors de sa présidence du Conseil européen.

En discutant sur des questions de discipline fiscale, Mme Āboltiņa a invoqué l’expérience de la Lettonie entre 2008 et 2009 lorsque la croissance du pays a diminué de 20 %, et un taux de chômage a augmenté. Toutefois, en organisant le secteur public et financier par le biais de changements structurels, le pays a réussi à récupérer la compétitivité.

La Présidente de la Saeima a souligné que cette grande épreuve a été surmontée grâce à une forte détermination de la société et à la solidarité. Elle a poursuivi - dans le future la Lettonie doit augmenter la productivité de la main de œuvre, diminuer l’inégalité de rémunération, réduire la fiscalité du travail et  augmenter le salaire minimum. La Lettonie doit également investir dans l’éducation, mais la création des emplois est prioritaire pour que toute personne ayant reçu une formation puisse se réaliser professionnellement. Du 13 au 15 mars, la Présidente de la Saeima, Mme Āboltiņa effectue un séjour de travail dans la capitale de l’Italie, Rome, elle participe à la Conférence internationale ``La valeur de l’Europe – croissance, emploi et droits : l’UE à l’épreuve``.

Pour voir des photos de l’événement: https://www.flickr.com/photos/saeima/sets/72157642335901104/

 

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 20.septembrī
13:50  Saeimas Prezidija sēde
14:30  Saeimas priekšsēdētājas biedres Ineses Lībiņas-Egneres attālināta atvadu tikšanās ar Ēģiptes Arābu Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieku Latvijas Republikā V.E. Alaa Hegazy