Union interparlementaire

L’Union interparlementaire (UIP) est l’organisation des parlements nationaux élus démocratiquement; elle est le forum mondial des parlementaires de différents types de régimes politiques, qui permet de suivre, d’évaluer et d’influencer les orientations de la politique internationale. Créée en 1889, l’UIP est la plus ancienne organisation parlementaire.

Elle est composée des représentants des 179 parlements nationaux. Six groupes géopolitiques facilitent à coordonner la représentation des parlements. Cinq de ces groupes représentent l’Afrique (52 pays), le monde arabe (21 pays), l’Asie-Pacifique (36 pays), l’Eurasie (9 pays) et l’Amérique latine/les Caraïbes (25 pays); le sixième groupe est celui des « Douze-Plus » (47 pays dont la Lettonie).

La Saeima est représentée par 6 députés auprès de l’UIP.

La tâche de l’UIP est de renforcer la démocratie et la paix dans le monde, promouvoir le développement durable et contribuer à la coopération entre les peuples et leurs cultures dans le cadre d’un dialogue politique.

L’UIP encourage les parlements membres à défendre activement le multilatéralisme, la démocratie et les droits de l’homme, à améliorer l’équilibre entre les sexes, ainsi qu’à devenir plus représentatifs, jeunes, transparents, accessibles, responsables et efficaces.

Pour atteindre ses objectifs, l’UIP réunit les meilleures pratiques de ses membres et établit des normes communes, des lignes directrices et les principes du soutien aux parlements. Elle aide les parlements à tirer parti des nouvelles technologies grâce au Centre pour l’innovation au parlement, qui vise à partager des bonnes pratiques dans le domaine de l’innovation numérique et des outils comme les réseaux sociaux.

Au cœur des activités de l’UIP sont:

  • Des parlements forts: contribuer à la démocratie représentative, établir des normes et participer au développement de la représentativité et de l’efficacité des organes législatifs, favoriser les contacts, la coopération, l’échange des pratiques entre les parlements et les parlementaires du monde entier.
  • Droits de l’homme: assurer le suivi du respect des droits de l’homme, en particulier, dans les zones de conflits et celles de post-conflits, ainsi que du respect des droits des parlementaires à travers le monde. À cette fin, le Comité des droits de l’homme des parlementaires a été créé au sein de l’UIP.
  • Dialogue parlementaire: aujourd’hui, l’UIP demeure toujours une plateforme de la diplomatie parlementaire, du dialogue et de la mise en place des réseaux. Les parlementaires du monde entier s’y rencontrent pour réfléchir à des problèmes communs, échanger leurs bonnes pratiques et s’entendre sur des moyens d’action. Les Assemblées de l’UIP donnent lieu à des centaines de rencontres bilatérales entre différents pays afin de contribuer à régler des conflits internationaux, d’atténuer des tensions et de créer des passerelles pour une meilleure compréhension.
  • Développement durable: promouvoir les objectifs du développement durable dans les domaines économique, social et environnemental.
  • Égalité des sexes; femmes en politique: favoriser le respect de l’égalité entre les hommes et les femmes, en particulier, augmenter le nombre de femmes au parlement. À cette fin, le Bureau des femmes parlementaires et le forum des femmes parlementaires ont été créés au sein de l’UIP.
  • Consolidation de la paix: régler pacifiquement des conflits. L’accent est mis sur le terrorisme, les cyber-menaces, les armes de destruction massive et le désarmement.
  • Jeunesse: l’éducation, les sciences, la culture et l’engagement des jeunes dans la politique et dans le processus décisionnel. À cette fin, le forum des jeunes parlementaires a été créé au sein de l’UIP.
  • Gouvernance mondiale: surmonter le déficit démocratique dans les relations internationales, rendre opérationnels les accords internationaux aux niveaux nationaux.

 

L’UIP compte 4 commissions permanentes:

  • Commission de la paix et de la sécurité internationale;
  • Commission du développement durable, du financement et du commerce;
  • Commission de la démocratie et des droits de l’homme;
  • Commission des affaires des Nations unies.

 

Lors des assemblées, les députés élaborent et adoptent les résolutions sur des questions d’actualité relatives au développement durable, aux normes démocratiques, ainsi que réagissent aux situations d’urgence dans le monde.

Šī vietne izmanto sīkfailus no Google, lai sniegtu pakalpojumus un analizētu datplūsmu. Lai varētu atskaņot video, Jums jāsniedz piekrišana.

Trešdien, 8.decembrī
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
10:00  Ārlietu komisijas sēde
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
10:00  Juridiskās komisijas sēde
10:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas sēde
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
10:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas sēde
10:00  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
10:00  Sociālo un darba lietu komisijas sēde
12:00  Mandātu, ētikas un iesniegumu komisijas sēde
12:00  Publisko izdevumu un revīzijas komisijas sēde
12:00  Nacionālās drošības komisijas sēde
12:00  Pilsonības, migrācijas un sabiedrības saliedētības komisijas sēde
12:00  Ilgtspējīgas attīstības komisijas sēde
14:30  Saeimas 2021. gada 2. decembra otrā attālinātā ārkārtas sēde
15:00  Saeimas priekšsēdētājas biedres Dagmāras Beitneres-Le Gallas tikšanās ar Polijas Republikas ārkārtējo un pilnvaroto vēstnieci Latvijas Republikā V.E. Monika Michaliszyn
15:15  Saeimas 2021. gada 2. decembra attālinātās ārkārtas sēdes turpinājums