M.Kalniņš, président de la Commission des affaires étrangères: la visite de M. Obama en Estonie est une garantie pour la sécurité de la région de la mer Baltique

(26.09.2014.)

„Les analystes ont déjà baptisé le discours prononcé par Barrack Obama, Président des États-Unis d’Amérique, à Tallinn, comme le plus vigoureux depuis le mandat du Président Reagan. L’affirmation de ce que les États baltes ne seront plus jamais seuls, ainsi que la position de M. Rasmussen, secrétaire général de l’OTAN, et l’esprit du Sommet du pays de Galles, rassurent la Lettonie”, a révélé, le 4 septembre, M. Kalniņš suite à la réunion de la Commission au cours de laquelle ses membres et les représentants du ministère des Affaires étrangères avaient discuté de la situation en Ukraine et de la sécurité dans la région.

Au cours de la réunion M. Stiprais, secrétaire d’État adjoint, directeur politique auprès du ministère des Affaires étrangères, a souligné que malgré l’évolution du système politique de la Russie au cours des 15 dernières années, la situation de la Lettonie est devenue plus précaire, en revanche, les mesures prises par l’Union européenne (UE) et l’OTAN ont renforcé la sécurité des Etats baltes. La situation de la Lettonie depuis son rétablissement de l’indépendance est devenue plus sûre.

Le président de la Commission a expliqué: „Au moment où la question de la sécurité dans la région est devenue prioritaire à l’ordre du jour de l’UE, je suis satisfait du travail accompli par notre gouvernement et par nos services à l’étranger, y compris  l’élaboration des positions nationales.” Il a également fait remarquer que les alliés de la Lettonie écoutent son avis. „Compte tenu de leur expérience historique, les États baltes ont toujours considéré la Russie avec une certaine préoccupation. Mais maintenant, quand les agissements de la Russie ont modifié le milieu de sécurité, l’ensemble de la région accorde une attention particulière à ses actions” a-t-il dit.

Au cours de la réunion, la Commission a discuté de l’ordre du jour du Sommet du pays de Galles, ainsi que de nouvelles sanctions de l’UE contre la Russie. Les représentants du ministère des Affaires étrangères ont informé les membres du Commission de l’évolution récente de la situation en Ukraine.


Service de presse de la Saeima

Svētdien, 25.oktobrī