Communiqués de presse

Cette année, les victimes de l’agression russe en Ukraine seront commémorées le 9 mai
La Saeima a adopté, jeudi 7 mai, une loi qui institue le 9 mai 2022 la Journée de commémoration des victimes de l’agression russe en Ukraine. 
La Présidente de la Saeima: nous saluons la contribution de la Tchéquie à la sécurité de la Baltique
“La Lettonie remercie la Tchéquie pour sa contribution à la sécurité de la Baltique au sein du groupement tactique de la présence renforcée de l’OTAN, et pour sa participation à la mission de la patrouille aérienne de l'OTAN dans les États baltes. Cela joue un rôle important tant du point de vue symbolique que pratique”, a fait valoir Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, lors de sa visite de travail en Tchéquie.   
La responsabilité administrative peut être encourue pour le comportement agressif envers les autres
Jeudi 31 mars, afin de diminuer les comportements agressifs des personnes envers les autres membres de la société, la Saeima a adopté en lecture finale les dispositions légales qui prévoient la responsabilité administrative pour le comportement agressif envers les autres.    
Jeudi 31 mars, la Saeima a adopté, en lecture finale, les amendements à la loi sur la gestion des déchets, lesquels prévoient les frais allégés dans le cadre de la gestion des biodéchets collectés séparément. 
L’utilisation des symboles identifiant l’agression militaire et les crimes de guerre, est interdite lors des événements publics
Jeudi 31 mars, la Saeima a adopté, en seconde lecture et à titre d’urgence, les amendements à la loi sur la sécurité lors d’événements festifs et de divertissement; ils interdissent d’utiliser, lors de tels événements, des symboles identifiant l’agression militaire et les crimes de guerre, à l’exception des cas où l’utilisation de ces symboles n’a pas pour but de les justifier ou glorifier.   
La Présidente de la Saeima: les États baltes et la Tchéquie se prononcent en faveur de l’octroi à l’Ukraine du statut de pays-candidat à l’UE
“Nous sommes unanimes pour dire que l’Ukraine mérite sa place en Europe. Les États baltes et la Tchéquie se prononcent en faveur de l’octroi à l’Ukraine du statut de pays-candidat à l’UE”, fait valoir Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, à la suite d’un entretien entre les présidents des parlements nationaux des États baltes et les autorités du parlement tchèque à Prague.  
La Présidente de la Saeima à Prague: Les États baltes et la Tchéquie partagent les mêmes valeurs et une conception commune de la sécurité
“La Tchéquie et les États baltes ont vécu une histoire similaire, liée à des répressions et l’occupation soviétique, avant d’avoir retrouvé leur libération de la tyrannie. C’est précisément pourquoi nous comprenons combien la guerre menée par Poutine et absurde, et c’est pourquoi nous sommes ensemble pour soutenir l’Ukraine. Nous, qui ont vécu dans l’oppression, savons à quel point la lutte pour la liberté est difficile, et nous pouvons remporter la victoire”, a affirmé, mercredi 30 mars, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, en s’adressant aux participants à la conférence consacrée au centenaire des relations diplomatiques entre la Tchéquie et les États baltes, à Prague.  
Les présidents des parlements des États baltes et de la Pologne: l’appui à l’Ukraine ne doit pas s’épuiser
“Cela fait plus d’un mois que l’Ukraine se défend héroïquement contre l’agression russe. Cette guerre brutale ne doit pas devenir une normalité, et l’appui militaire, politique et humanitaire à l’Ukraine ne doit pas s’épuiser. Quant à la Russie, elle doit payer le prix élevé pour avoir lancé cette guerre”, ont confirmé à l’unanimité les présidents des parlements des États baltes et de la Pologne, lors de leur rencontre, mardi 29 mars, à l’occasion de la conférence des présidents des parlements nationaux des États membres de l’Union européenne, en Slovénie.         
La Présidente de la Saeima aux présidents des parlements nationaux des États membres de l’UE: l’Ukraine mérite d’adhérer à l'Union européenne
“Dans les circonstances actuelles, l’Ukraine a besoin d’un fort soutien militaire, politique et humanitaire. Il est dans l'intérêt de l’Union européenne que l’Ukraine demeure le pays indépendant qui a choisi de vivre dans la démocratie. Dans le même temps, il est nécessaire de donner à l’Ukraine une perspective claire sur l’adhésion à l’Union européenne (UE), qui pourrait l’encourager à supporter cette guerre impitoyable et lutter pour sa liberté”, a fait valoir Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, lors de sa participation à la conférence des présidents des parlements nationaux des États membres de l’UE, en Slovénie. 
La Présidente de la Saeima se rend à Kiev afin de s’entretenir avec des leadeurs ukrainiens
Par solidarité avec le peuple et le parlement ukrainiens, un mois après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, la Présidente du Seimas et le Président du Riigikogu se sont rendus à Kiev et se sont entretenus avec le Président de l’Ukraine, Président de la Rada et le Premier ministre de l’Ukraine. Lors de leur visite, les présidents des parlements des pays baltes ont signé avec le Président de la Rada d’Ukraine une déclaration commune, condamnant l’agression russe et soutenant l’adhésion accélérée de l’Ukraine à l’Union européenne.    
Piektdien, 12.augustā