Communiqués de presse

Mme Inese Lībiņa-Egnere, responsable de la délégation lettone auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe: l’équilibre des pouvoirs doit être maintenu pendant la situation exceptionnelle
Mme Inese Lībiņa-Egnere, vice-présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) et responsable de la délégation lettone auprès de APCE a affirmé, suite à une réunion de la Commission permanente et du Bureau de l’Assemblée tenue à distance le 7 mai: “Pendant la situation exceptionnelle provoquée par le Covid-19, des doutes graves existent quant à la proportionnalité entre les limitations imposées et les droits de l’homme dans certains pays membres du Conseil de l’Europe, ainsi que quant au maintien de l’équilibre des pouvoirs, étant au cœur de la démocratie. Face aux nouveaux défis, on ne doit pas déroger au principe d’État de droit et les parlements doivent conserver leur pouvoir de contrôler l’exécutif.”
La Saeima approuve la facilitation des conditions d’emploi pendant l’état d’urgence
Jeudi 7 mai, la Saeima a adopté, en lecture finale et à titre d’urgence, des amendements à la loi visant à prévenir et à surmonter la menace nationale dans le cadre de la propagation du Covid-19. Les amendements prévoient d’introduire des conditions assoupissantes dans le domaine de l’emploi pour que les entreprises puissent maintenir leurs activités et les emplois pendant l’état d’urgence provoqué par la pandémie du virus.
La Saeima adopte la décision concernant le 75e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale et la nécessité de sensibilisation en Europe et dans le monde
Jeudi 7 mai, la Saeima a adopté la décision concernant le 75e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale et la nécessité de sensibilisation en Europe et dans le monde. La décision souligne que l’Europe ne peut pas être unie tant que sa mémoire historique est divisée et que la crainte est exprimée quant aux tentatives de la Russie de réécrire l’histoire de la Seconde guerre mondiale.   
La Saeima vote en faveur de la mise en place d’une allocation d’aide au chômeur
Vendredi 24 avril, la Saeima a adopté en lecture finale et à titre d’urgence des amendements à la loi “Sur l’assurance chômage”, mettant ainsi en place une allocation d’aide au chômeur. Une personne dont la période d’allocation chômage expire le 12 mars 2020 ou ultérieurement et qui continue de se trouver au chômage en raison de l’état d’urgence déclaré dans le cadre du Covid-19, pourra demander une allocation d’aide au chômeur.
La Saeima soutient les mesures supplémentaires pour surmonter les difficultés provoquées par le Covid-19
La Saema, réunie en séance extraordinaire jeudi 23 avril, a adopté des amendements à la loi visant à prévenir et à surmonter la menace nationale dans le cadre de la propagation du Covid-19. Les amendements prévoient prendre davantage de mesures de soutien.    
La Saeima prévoit une aide sociale complémentaire aux familles avec enfants et élargit l’éventail des bénéficiaires des allocations de chômage pendant la crise sanitaire
La Saeima, réunie en séance extraordinaire jeudi 16 avril, a adopté en lecture finale et à titre d’urgence des amendements aux certaines lois afin de prévoir une aide sociale complémentaire aux familles avec enfants et élargir l’éventail des bénéficiaires des allocations de chômage.
La Saeima soutient les mesures supplémentaires visant à limiter la propagation du virus Covid-19
La Saeima, réunie en séance extraordinaire jeudi 16 avril, a approuvé les décisions gouvernementales concernant l’état d’urgence sanitaire déclaré en vue de freiner la propagation du Covid-19. 
La Saeima soutient les nouvelles mesures supplémentaires visant à limiter la propagation du virus Covid-19
La Saeima, réunie en séance extraordinaire vendredi 3 avril, a soutenu la décision du Conseil des ministres de prendre les mesures supplémentaires visant à limiter la propagation du Covid-19 pendant l’état d’urgence. 
La Saeima fixe les conditions d’octroi de l’allocation parentale pendant l’état d’urgence
La Saeima, réunie en session extraordinaire vendredi 3 avril, a adopté en lecture finale et à titre d’urgence un amendement à la loi sur l’assurance maladie et maternité, proposé par les parlementaires et fixant les conditions de l’octroi de l’allocation parentale pendant la période de l’état d’urgence déclaré dans le cadre du Covid-19. 
L’amende augmente en cas de non-respect des restrictions établies pendant l’état d’urgence
La Saeima a adopté en lecture finale et à titre d’urgence des amendements au code des infractions administratives, vendredi 3 avril. Les amendements prévoient de rehausser l’amende pour non-respect des exigences de sécurité épidémiologique, ainsi que des interdictions et des restrictions établies pendant l’état d’urgence. La responsabilité administrative est, en outre, encourue pour violation des exigences en matière d’indemnité de chômage partiel.        
Ceturtdien, 29.jūlijā