La Présidente de la Saeima : la Lettonie et la Roumanie doivent continuer à réunir leurs forces pour renforcer la présence de l’OTAN dans la région

(24.10.2017.)
VideoGalerie

“Il est nécessaire que la Lettonie et la Roumanie réunissent leurs forces pour renforcer la présence de l’OTAN dans la région: tant à l’est qu’au sud-est de de l’alliance,” a affirmé, ce 24 octobre, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, lors de la rencontre avec M. Călin Popescu-Tăriceanu, Président du Sénat roumain, en visite officielle en Lettonie.

Mme Mūrniece et M. Popescu-Tăriceanu ont convenu que nous nous trouvions face à des défis de sécurité similaires. La présence des forces de l’OTAN envoie un signal fort indiquant que nous sommes unis et que l’OTAN est prête à défendre chaque État partie. La Présidente de la Saeima a confirmé que la présence des alliés et l’augmentation du budget de défense nationale étaient soutenues par la société lettone et par la volonté politique.

En ce qui concerne l’Ukraine, la Moldavie et les autres pays du partenariat oriental, Mme Mūrniece et M. Popescu-Tăriceanu ont souligné son importance: ce format permet aux États partenaires de se rapprocher de l’Union européenne (EU), tout en conservant une approche individuelle. La Lettonie soutient fermement l’approfondissement de la coopération pratique de l’UE avec des pays partenaires dans un large éventail de domaines, a-t-elle indiqué.

La Présidente de la Saeima a réaffirmé le soutien continu de la Lettonie à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Mme Mūrniece et M. Popescu-Tăriceanu ont noté que les sanctions de l’UE à l’égard de la Russie devaient rester en vigueur jusqu’à ce que les accords de Minsk soient pleinement appliqués.

S’agissant de l'avenir de l’UE, Mme Mūrniece et M. Popescu-Tăriceanu ont partagé le point de vue que l’unité des États membres était principale. Le Président du Sénat roumain a précisé que l’UE devrait reposer sur la cohésion et la solidarité, base de la croissance et de la prospérité de l’UE. La Présidente de la Saeima a soutenu que la possibilité d’une coopération plus étroite devrait être prévue pour les pays, en revanche, une telle coopération devrait être ouverte et accessible aux autres pays. La Lettonie souhaite faire partie du noyau dur européen.

Mme Mūrniece a souhaité à la Roumanie du succès dans les préparatifs à la présidence roumaine du Conseil européen prévue en 2019, elle s’est déclarée disposée à échanger des bonnes pratiques de la Saeima qui avait mise en œuvre la dimension parlementaire de la présidence lettone en 2015. 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72157688302043993
Conditions d’utilisation: saeima.lv/lv/autortiesibas

 

Service de presse de la Saeima

Ceturdien, 23.novembrī
09:00  Saeimas 2017.gada 22.novembra ārkārtas sēdes turpinājums
12:30  Eiropas lietu komisijas un Ārlietu komisijas kopsēde
15:15  Saeimas kārtējā sēde
17:00  Atbilžu sniegšana uz deputātu jautājumiem