La Saeima soutient conceptuellement l’initiative pour compléter la Constitution par un préambule

(27.03.2014.)

Le jeudi 27 mars la Saeima, a soutenu conceptuellement les amendements à la Constitution de la République de Lettonie. Il s’agit de la compléter par un préambule.Dans sa première lecture, le projet de loi a été soutenu par 67 députés,  27 députés ont voté contre.

Le préambule à la Constitution aura pour objet d’indiquer les points de repères  importants de l’évolution de l’Etat, ainsi que les principales valeurs sur lesquelles se fonde l’État et la société lettons. Il métra surtout l’accent sur la continuité de l’Etat letton et condamnera des crimes des régimes nazi et soviétique.

Les termes du projet de préambule soulignent le rôle particulier de la langue lettone comme le fondement de la cohésion de la société. Ils mettent en valeur la responsabilité individuelle envers la société, envers l’Etat et envers les générations futures ; de même ils soulignent le rôle de la Lettonie dans le contexte européen et international.

La Lettonie en tant qu’Etat de droit démocratique et responsable socialement, se fonde sur le respect de la dignité humaine, de la liberté et des droits de l’homme ; elle respecte les droits des minorités. La nation lettone protège sa souveraineté, son indépendance nationale et territoriale, ainsi que son régime démocratique, est déclaré dans le texte du préambule.

Dans l’espace culturel européen notre identité s’associe en particulier avec nos traditions populaires, notre langue, ainsi que les valeurs humanitaires et chrétiennes universelles. La langue lettone est le fondement de la participation démocratique et de l’unité de la société. Nos valeurs principales sont - liberté, équité, justice, solidarité, égalité, famille et travail. Chacun, selon ses capacités, prend soin de soi-même, de ses proches et du bien commun de la société ; adopte un comportement responsable envers l’État, l’environnement, la nature et les générations futures, est accentué dans le projet de préambule.  

Mme Ilma Čepāne, présidente de la Commission juridique de la Saeima a souligné qu’un pays démocratique se fonde sur des principes et valeurs déterminés. Dans de nombreux pays, ces principes sont définis dans le texte de la Constitution. ``La quasi-totalité des Constitutions, adoptées après la seconde guerre mondiale, contient un préambule plus ou moins élargi. Ce cadre permet aux citoyens de comprendre l’essence, les valeurs fondamentales et les principes de fonctionnement deleur État. Une telle compréhension favorise la participation constructive des citoyens dans la vie de leur pays et renforce les principes démocratiques``, a-t-elle déclaré. 

Le projet d’amendements à la Constitution sera à nouveau discuté lors dans la deuxième et troisième lecture.

Service de presse de la Saeima

Otrdien, 20.februārī
08:30  Juridiskās komisijas Krimināltiesību politikas apakškomisijas sēde
09:00  Eiropas lietu komisijas sēde
10:00  Juridiskās komisijas sēde
10:00  Cilvēktiesību un sabiedrisko lietu komisijas sēde
10:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas sēde
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
10:00  Valsts pārvaldes un pašvaldības komisijas sēde
10:00  Tautsaimniecības, agrārās, vides un reģionālās politikas komisijas sēde
10:00  Sociālo un darba lietu komisijas sēde
12:00  Izglītības, kultūras un zinātnes komisijas Valstiskās audzināšanas un jaunatnes lietu apakškomisijas sēde
12:00  Juridiskās komisijas Tiesu politikas apakškomisijas sēde
12:00  Publisko izdevumu un revīzijas komisijas sēde
13:00  Sociālo un darba lietu komisijas Sabiedrības veselības apakškomisijas sēde